La Wallunk’a est une fête traditionnelle très ancienne, un jeu réservé aux filles, qui se tient une semaine après la Toussaint.
Wallunk’a signifie balançoire en quéchua, une des langues indigènes de la Bolivie, parlée par le peuple quéchua.

Nous nous sommes rendus dans le village de Tiatacu, à une heure environ de Cochabamba, pour la voir de nos propres yeux ! À vous de voir à présent !

Comme vous avez pu le constater, le jeu consiste pour les filles à essayer d’attraper un sceau, situé à environ 3 mètres de haut et suspendu à des eucalyptus, depuis une balançoire tirée par des hommes. Normalement, seul son amoureux tire sur la balançoire, mais comme vous avez pu le constater dans la vidéo, là il s’agissait toujours des deux mêmes hommes ! Lorsque la fille arrive à décroche le sceau, une femme lui verse son contenu (des fleurs) sur la tête, afin que ses voeux se réalisent !

C’est une fête de l’amour et de la fertilité : les couples se forment parfois à cette occasion ! C’est également une fête familiale où l’on danse et l’on joue beaucoup ! Regardez ces quelques photos de la fête :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.