Le voyage de Pelico au Népal se termine déjà et nous rentrons en France pour mieux repartir vers le prochain pays mystère !

Nous sommes très heureux d’avoir pu rencontrer les pelicopains népalais de Marybert School et de Besisahar et de partager tant de moments avec vous. Il y a encore tellement d’autres choses dont nous aurions aimé parler si nous avions eu plus de temps et d’opportunités.

Nous aurions aimé aborder la situation des inégalités entre les petites filles et les petits garçons au Népal. En effet, une petite fille n’aura pas les mêmes chances de réussite dans la vie qu’un petit garçon et cela pour différentes raisons. En voici deux exemples :

– dans les montagnes et campagnes, la plupart des petites filles ne sont pas scolarisées car on considère qu’elles doivent aider leurs parents à la maison. Parfois, elles sont scolarisées jusqu’à l’école primaire mais elles n’auront souvent pas la chance d’aller jusqu’au collège. Dans la petite ville de Bandipur par exemple, où Pelico s’est rendu, il était hébergé dans un petit hôtel ou les deux jeunes filles de la famille s’occupaient de gérer l’hôtel avec leurs parents et n’allaient donc pas à l’école.

– Nous avons discuté avec notre ami népalais Raju, du mariage au Népal. Il nous a expliqué qu’une fois mariées, les femmes quittaient leurs familles pour aller vivre dans celles de leurs maris. Elles doivent aussi payer une dot (une somme d’argent parfois très importante) à la famille de leur époux afin d’être acceptées dans la famille. Leur place est ensuite souvent au foyer, afin de s’occuper de la maison et d’aider la famille de son mari.

N’oubliez pas que ce que Pelico vous a fait découvrir du Népal reste une infime partie de tout ce qu’il y a à apprendre de ce pays !

On se retrouve après les vacances de la Toussaint et en attendant pour ceux qui regardent le site de Pelico chez eux avec leur famille, on vous laisse avec la 1ere énigme des familles pour vous faire patienter.
Si vous n’avez pas encore accès au site de Pelico depuis chez vous rendez-vous sur cette page : familles, demandez vos codes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.