Du 7 au 11 janvier, nous (Pelico, Julie et Guillaume) posterons un indice par jour, pour vous aider à découvrir le deuxième pays mystère !
Le dernier jour ça sera à votre tour de jouer en répondant à l’énigme de Pelico.

  1. Quelque part dans le pays mystère n°3
  2. Des photos pour vous mettre sur la bonne voie
  3. Ouvrez grand vos oreilles
  4. Une visite qui glace le sang ?
  5. La monnaie du pays mystère.

Quelque part dans le pays mystère n°3

Nous voilà arrivés dans la pays mystère n°3. Quelque chose a radicalement changé par rapport à notre dernier voyage ..!

Connexion peu régulière ? Téléchargez la vidéo en haute définition, ou téléchargez la en moyenne définition.


Des photos pour vous mettre sur la bonne voie

Beaucoup d’entre vous ont eu de très bonnes idées en visionnant le premier indice. On vous aide un peu avec des photos cette fois-ci.

On ne peut pas vous montrer beaucoup de photos car le drapeau du pays mystère est affiché sur de nombreux bâtiments. Ça serait trop facile ;).


Ouvrez grand vos oreilles

Dans un magasin de souvenirs, nous avons demandé des précisions à la vendeuse sur un objet. Elle nous a répondu dans la langue du pays mystère. A votre avis, de quoi nous parle-t-elle ?


Une visite qui glace le sang ?

Aujourd’hui on vous emmène visiter un château du pays mystère. La visite pourrait vous glacer le sang… pourquoi ? On vous laisse regarder la vidéo pour le découvrir.

Connexion peu régulière ? Téléchargez la vidéo en haute définition, ou téléchargez la en moyenne définition.


La monnaie du pays mystère.

Pour vous aider à trancher, Pelico vous montre quelques billets de la monnaie locale. Bien que nous soyons en Union Européenne, comme vous l’avez deviné, le pays mystère n’utilise pas l’euro comme monnaie.

À vous de répondre à l’énigme !

Vous avez jusqu’à mercredi pour répondre à l’énigme de Pelico !

Les résultats de l’énigme du pays mystère n°3

[table id=3 /]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.