Pays mystère n°2 : troisième indice

pays-myst-2-2

Elle s’appelle Odile. La petite fille que vous voyez sur la photo à gauche a 11 ans, et hier, elle nous a interpellé dans la rue. Comme ça nous arrive parfois en voyage, nous pensions que Odile nous demanderait de l’argent. En fait, Odile nous a demandé un cahier, pour travailler à l’école, en échange d’un dessin qu’elle avait préparé.

Certains d’entre vous ont déjà remarqué que par bien des aspects le pays mystère n°2 semblait pauvre : routes en mauvais état, peu d’eau courante, et comme c’est le cas pour Odile, beaucoup d’élèves par classe (dans la sienne, 75 élèves).

Nous avons beaucoup aimé son idée de faire un échange. C’est l’idée à la base de l’aventure Par Le Monde, échanger avec les autres. Nous sommes donc allé dans la classe d’Odile, en 7ème (avant la 6ème, l’équivalent du CM2), et nous leur avons proposé de vous donner des indices contre des cahiers !

Ils ont accepté avec joie de vous faire deviner leurs pays. Et comme vous allez le voir, par bien des aspects le pays mystère n°2 est riche ! Nous espérons que nous continuerons à le découvrir ensemble, tout le long du voyage.

Comme pour les indices précédents, nous ne vous donnons pas beaucoup d’explications ; à vous de vous creuser la cervelle, de tendre l’oreille, de régler la mire ! Posez-vous des questions, et posez les nous !

Certains parlaient français, alors ils ont décidé de vous donner un indice en vidéo !

Dans mon pays, il y a …

La majorité ne parlaient pas bien français ; on leur a proposé un échange : un dessin contre un cahier ! Les enfants ont choisi de dessiner ce qu’ils trouvaient beau et qu’ils aimaient dans leur pays. Vous trouverez tous leurs dessins plus bas.

pays-myst-2-1
pays-myst-2-4
Dans mon pays, il y a …

Certains noms sont en double … Comme ils étaient très motivés, ils ont dessiné sur les deux côtés de la feuille !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.